À propos

Qui suis-je ?

Certifiée maître-praticien en hypnose, il m’a été enseigné différentes approches telles que l’hypnose Ericksonienne qui est la base de toutes ainsi que l’hypnose intuitive et l’hypnose profonde.

Passionnée par l’ésotérisme depuis des années, j’allie cette outil à mes capacités sensitives car je suis également énergéticienne, ce qui me permet d’avoir une vision autant quantique que pragmatique de l’être humain.

Ce qui m’a amené sur ce chemin

Depuis mon adolescence, je m’intéresse à l’être humain, à ses comportements et sa personnalité. J’ai toujours essayé d’approfondir le sujet en m’intéressant à la psychologie et la sociologie. De plus, mon empathie et ma grande sensibilité qui ont été dans un premier temps, une grande difficulté socialement, m’ont permis d’interagir en conscience avec mon environnement dans un deuxième temps. En effet, je ne me rendais pas compte que c’est ce qui me donner la faculté de me connecter à l’autre et de pratiquer vers l’adolescence l’écriture automatique, le pendule et les tirages de carte. En effet, j’étais entouré de membres de ma famille qui user de ces techniques mais à cette époque ce n’était pas très bien perçu.

Par la suite, le destin m’a amené à me connaître moi-même pour parvenir à une sérénité intérieure et apprécier ma vie, comprendre l’origine de mes émotions, de mes réactions et de mes ressentis. J’ai donc commencer à lire beaucoup d’ouvrages et regarder des documentaires sur le développement personnel, la spiritualité et la physique quantique avec discernement, ce qui a déjà ouvert une porte sur mon être. J’ai ensuite moi-même été consulter des thérapeutes jusqu’à la rencontre d’une sophrologue qui m’a permis de faire un bon en avant. Pour moi, tout était clair, il fallait que j’aide à mon tour grâce à mes capacités extrasensorielles et humaines.

Je sortais en effet d’un parcours professionnel assez atypique. Issue d’une famille de militaires, je me suis moi-même engagée pour quelques années dans l’armée de l’air, pour ensuite me retrouver dans le bâtiment…je n’étais pas à ma place… J’ai donc repris mes études à 33 ans pour exercer en tant que comptable pendant 7 ans jusqu’au burn out où j’ai compris qu’il fallait que je sois en phase avec mes valeurs et ce qui me passionnait.

Je me suis donc orientée vers l’hypnose, qui a ce côté un peu mystérieux et cartésien à la fois, tout comme moi. Ayant besoin d’aller toujours en profondeur, j’ai opté pour sa pratique qui va à la source des problématiques et permet de visiter la part invisible de l’iceberg. J’ai moi-même reçu et cela a bien été une renaissance pour moi.

En parallèle, j’ai été formée aux soins énergétiques afin de protocoliser mes connaissances. Cet univers est bien plus abstrait mais il m’a permis d’ouvrir le champ des possibles et surtout m’épanouir.

Pour vous accompagnez de la meilleure manière, mon père radiesthésiste me nettoie régulièrement et bien sûr, je continue mon travail personnel auprès de mes collègues hypnothérapeutes car la vie est un long apprentissage.

Merci de m’avoir lu.